Vin Rhone

Edition du 14/02/2017
 

ARNOUX & Fils

Patrimoine

ARNOUX & Fils

Un vignoble dans la Famille depuis 8 générations !


A ses côtés : le Château Lestours Clocher 2012, un joli Vacqueyras. De délicieux arômes de fruits compotés, les tanins sont bien assouplis grâce à son élevage de 3 ans, belle présence en bouche très ronde, très souple, un vin plaisir. Le Château Lestours Clocher Les Pénitents 2012 est une cuvée plus puissante avec un fruit bien présent arrondi par la barrique, un vin très gourmand. La nouvelle cuvée 1717 millésime 2012 dont nous venons de finir les assemblages est un vin magnifique, élevage de 30 mois en bois, arômes de torréfaction, de café, vin très concentré, issu de tous petits rendements 18 hl/ha, un vin donc très concentré avec beaucoup de finesse et d’une complexité énorme, agréable à boire dès à présent mais qui a un potentiel de garde. En 2013, nous n’avons pas produit notre cuvée 1717. Nous n’avons pas fait de grosses extractions, nous avons travaillé le fruit, des vins faciles et souples. Nous avons aussi de très jolis 2014, dont Vieux Clocher, un vin gourmandise dominé par la fraîcheur du fruit et des notes épicées, pour lequel on ne cherche pas trop de complexité, le vin est très accessible, très agréable, très friand. Le 2015 est un très bon millésime, et, petite nouveauté nous allons sortir un vin Bio sous notre marque Genus en Côtes-du-Rhône.” On patiente avec ce superbe Vacqueyras “1717” 2011, qui rend hommage au début de l’histoire vigneronne de la famille, sélection parcellaire des plus vieilles vignes de Grenache et Syrah, un vin velouté, persistant en bouche, charnu et très aromatique, aux arômes de fruits noirs très mûrs, de couleur pourpre intense, aux tanins riches et savoureux, légèrement épicé en finale, comme il le faut. Excellent Vacqueyras rouge Jean-Marie Arnoux cuvée Non Filtrée Récolte 2013, d'une belle couleur soutenue et sombre, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de grillé, un vin dense et de très bonne évolution. Il y a également ce CDR Seigneur de Lauris Vieilles Vignes rouge 2013, une réussite, de robe pourpre intense, puissant en bouche, aux tanins fermes et bien équilibrés, avec ces notes persistantes de fumé, de cassis et d'épices.  Le Vacqueyras Seigneur de Lauris blanc 2014, de robe jaune clair, très bien équilibré, au nez vif, est un vin suave mais tout en fraîcheur, aux arômes complexes et puissants (acacia, fougère, pomme), de bouche ample et racée, que l’on peut prévoir sur des calamars à l'encre.

   

ARNOUX & Fils

Marc et Jean-François Arnoux
Cave du Vieux Clocher
84190 Vacqueyras
Téléphone : 04 90 65 84 18
Télécopie : 04 90 65 80 07
Email : info@arnoux-vins.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT VALLEE DU RHONE
e_vallee-du-rhone.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
BEAUCHENE (Bl)
FORTIA (BI)
MONT-REDON (BI)
André MATHIEU (BI)
ABBE DINE
CHARBONNIERE
HAUT DES TERRES BLANCHES
JACUMIN (Bl)
SAJE (Bl)
SOLITUDE
LES 3 CELLIER (Bl)
La MEREUILLE
CLOS SAINT-PIERRE
SERGUIER (Bl)
TOUR SAINT-MICHEL
SABON ROCHEVILLE
BOIS DE BOURSAN
GRADASSI
MASQUIN
NALYS
GIGONDAS
VACQUEYRAS
VENTOUX

ARNOUX (Va)
CHAMP-LONG (Ve)
GARRIGUE (VA)
MOULIN (Vi)
TARA (Ve)
Pierre AMADIEU (Gigondas)
DEURRE (Vi)
CROIX DES PINS (Gigondas)
ERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
CARABINIERS (Lirac)
JABOULET (Ermitage)
SAINT CLAIR (Cr-H)
ROSIERS (CR)
LEVET (CR)
DUCLAUX (CR)
JONCIER (Lirac)
TROIS COLOMBES LES RAMEAUX (Cn)
4 VENTS (Cr-H)
BRUYERES (Cr-H)
OR ET DE GUEULES (Cn)
SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
LUBERON
Gilles FLACHER (SJ)
JAQUES FAURE (Die)
GUY FARGE (SJ)
LA VERRERIE (Lu)
PEYRE (Lu)
PUY DES ARTS (Lu)
ROUCHIER (SJ)
ROYERE (Lu)
MONTINE (GA)
GRANGIER (CO)
AURETO (Lu)
BIZARD (GA)
FONTVERT (Lu)
PICHON (CO)
COTES-DU-RHONE
DIVERS

CLAVEL
ALARY (BI)
REDORTIER
AMAUVE
BEAUVALCINTE
GAYÈRE
VALERIANE
MOULIN POURPRÉ
SAINT-ESTÈVE
CAVE DE GRAVILLAS
COLLINES
ROLIÈRE
LAURIBERT
MAGALANNE
BERNARDINS
CHATEAU VIEUX
CROIX BLANCHE
Cave SAINTE-CÈCILE
CHAPELLE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
JULIETTE AVRIL*
GIGONDAS
VACQUEYRAS
VENTOUX

ENCHANTEURS (Ve)*
(PESQUIÉ (Ve)*)
CAMARETTE (Ve)*
PUY MARQUIS (VE)*
(PIERRE DU COQ*)
PÉQUELETTE (Vi)
CLOS des CAZAUX (Va)
ERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
VALCOMBE (Cn)
(MOURGUES DU CRES (Cn))
SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
LUBERON
FONTENILLE (Lu)
(CANORGUE (Lu)*)
POULET (Die)
COULET (CO)
COTES-DU-RHONE
DIVERS

AURE
BONUM VINUM*
GRAVENNES
FAVARDS
(CABASSE)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
LOU FREJAU
BANNERET*
BRUSQUIÈRE*
GIGONDAS
VACQUEYRAS
VENTOUX

(SAINT-VINCENT (Vi))
TERRA VENTOUX
ERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
LUBERON
(Baron d'ESCALIN (GA))
COTES-DU-RHONE
DIVERS

(CAVE DE VISAN)
FONTSEGUGNE*
MARTIN

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Albin JACUMIN


Depuis plus d’un siècle, quatre générations de vignerons se succèdent de père en fils, se transmettant avec fierté et œuvrant de concert afin de respecter la qualité. L’évolution du domaine s’est faite en plusieurs étapes : après l’ouvrage entrepris par Aimé, son fils Alain et son épouse Sylvette ont agrandi le domaine. Maintenant, leur fils Albin et son épouse Agnès poursuivent avec leur savoir-faire les efforts dans un cadre existant qu’ils ont su moderniser. “Après notre Châteauneuf-du-Pape rouge 2012, qui a eu un fort succès, nous précise Albin Jacumin, nous commercialisons le Châteauneuf-du-Pape rouge 2013, un vin plein de fruits qui régalera également nos papilles et, pour fêter le printemps, nous organiserons une journée pour faire découvrir la nouvelle cuvée de notre Châteauneuf-du-Pape blanc 2015 qui est très prometteuse, ainsi que le Vin de France rosé; nous recevons également sur rv à la cave pour une visite et une dégustation toute l’année.” Voilà un beau Châteauneuf-du-Pape rouge La Bégude des Papes 2013, composé des Grenache, Syrah, Mourvèdre, Cinsault et de vieux cépages, corsé, très parfumé (cassis, humus, épices), intense en couleur comme en arômes, qui dégage en bouche des nuances de fruits cuits et de réglisse, parfait aussi bien sur un lapin de garenne à la broche que sur un curry de mouton. Le 2012 est de bouche pleine et riche, de belle robe foncée, au nez de cerise confite, de prune et d’humus, associant puissance et distinction. Il y a aussi ce très grand Châteauneuf-du-Pape rouge A Aimé 2010, une cuvée en hommage au grand-père, issue de très vieilles vignes d’une moyenne de 80 ans, un festival d’épices douces et de torréfaction, de couleur grenat, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, puissant, tout en bouche. Excellent Châteauneuf-du-Pape blanc La Bégude des Papes, marqué par son Grenache majoritaire (60%, le reste en Clairette et Bourboulenc), distingué, harmonieux, qui sent les noisettes et la pêche jaune.

Famille Jacumin
1 chemin Monseigneur Jules Avril - BP 28
84230 Chateauneuf du Pape
Téléphone :04 90 83 78 55
Email : domaine.ajacumin@orange.fr
Site personnel : www.domaine-albin-jacumin.fr

Château REDORTIER


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le Château compte 35 ha de vignes pratiquement d’un seul tenant, particulièrement bien situées face aux prestigieuses Dentelles de Montmirail. Le terroir est exceptionnel avec ces vignes plantées à 400 m d’altitude, exposées plein sud sur des coteaux, bénéficiant d’un sol argilo-calcaire et de la sécheresse estivale. Le travail y est difficile (chenilles et quatre roues motrices obligatoires). Le château était jadis un château fortifié très important défendant la principauté d’Orange. C’est en 1956 qu’Étienne de Menthon, ingénieur agronome, remit le domaine en état. Par respect pour l’environnement et afin de favoriser le caractère naturel du vin, la lutte contre les maladies de la vigne est menée de façon raisonnée. Les rendements sont bien sûr volontairement maîtrisés de 30 à 35 hl/ha, un vrai gage de qualité. Pour tous les vins, le pressurage est léger et la température est contrôlée tout au long des fermentations. Les vins ne séjournent pas en bois, la qualité des terroirs s’exprime à plein et leur confère ce caractère boisé naturel suffisant. “2012 est un joli millésime, nous dit Isabelle de menthon, raisonnable en terme de chaleur et d’alcool. Un vin bien soutenu par de bonnes acidités qui vieillira bien. J’aime beaucoup ce millésime, on est séduit par des arômes très prononcés de fruits, d’épices, c’est un vin très fin sans trop d’exubérance comme on a pu le constater pour les 2011. Ce 2012 est très équilibré, au beau potentiel de garde mais agréable par son fruité prononcé, parfait à déguster aussi bien sur les viandes blanches que rouges. Le 2013, il est trop tôt pour en parler vraiment, c’est un joli millésime encore à l’élevage.” Beau Gigondas rouge 2012, en effet, au nez de griotte et de sous-bois, tout en couleur, avec en bouche ces notes subtiles et intenses de kirsch et de fruits rouges surmûris, aux tanins puissants mais bien fondus, très harmonieux, qui s’accord parfaitement à un navarin d'agneau ou des pavés au poivre vert. Superbe Cru Beaumes-de-Venise Le Château de Mon Père 2010 (médaille d’Or concours Général Agricole Paris 2011), d’une belle couleur soutenue, structuré, avec des tanins bien présents, un vin riche et chaleureux, où s’entremêlent le pruneau et le poivre, de structure harmonieuse. “Dans le même esprit que “Monsieur le Comte”, précise Isabelle de Menthon, cette cuvée est un vin puissant, à la structure élégante, aux arômes de fruits mûrs et d'épices douces que le bois accompagne sans jamais dominer. Les raisins sont issus des fameuses Terres Jaunes du Trias. L’étiquette de cette cuvée représente la maison familiale peinte au début du XXe siècle par Pierre de Champeville.” Dans la lignée, ce Cru Beaumes-de-Venise Monsieur Le Comte 2010, de bouche charnue, coloré, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins bien fondus mais bien présents, d’une longue finale où se retruvent des connotations de prune cuite et de réglisse, de belle évolution. “Notre Beaumes-de Venise Cuvée Monsieur le Comte, en hommage à mon grand-père, est une sélection parcellaire, poursuit Isabelle de Menthon, uniquement les terres jaunes de type trias. Le vin est très riche, charpenté, très équilibré, tout en douceur, d’une grande longueur et complexité.” Le CDR rouge Côté Dentelles 2014, de robe grenat brillant, parfumé (mûre, humus...), d’une belle finale, ample et puissante. Très joli CDR rosé Côté Dentelles, au nez intense et délicat d’agrumes et de fruits frais, est tout en souplesse, de bouche franche, comme le CDR blanc Côté Dentelle, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits frais et de bruyère, harmonieux au palais. Il y a aussi leur Ventoux rouge Côté Suzette, au nez riche où se mêlent le musc et la griotte. Si la cave est ouverte tous les jours sans exception, de 10h à 12h et de 14h à 18h, il existe aussi un caveau secondaire dans le village même de Suzette, ouvert d’avril à octobre, “La Grange de Château Redortier.”

Famille de Menthon

84190 Suzette
Téléphone :04 90 62 96 43 et 06 80 67 06 53
Télécopie :04 90 65 03 38
Email : chateauredortier@vinsdusiecle.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateauredortier

Cave des Vignerons du GRAVILLAS


La création de la Cave remonte à 1935. Depuis, trois générations se sont succédées. Les Vignerons du Gravillas, animés par la passion des terroirs et des vins, ont poursuivi l’œuvre de recherche de qualité sans cesse améliorée. Ce travail est régulièrement récompensé par l’obtention de nombreuses médailles aux concours d’Orange, Paris, Mâcon, ainsi qu’aux Vinalies. Leur CDR-Village Séguret rouge 2013, Grenache, Syrah et Mourvèdre (médaille d’Argent Paris 2014), complexe, dominé par les fruits macérés, est de belle couleur grenat, intense, corsé, velouté. Excellent CDR-Villages Plan de Dieu rouge 2014, d’un beau rouge grenat, corsé, au nez marqué par la prune, riche et rond à la fois, avec ces notes de cerise mûre en finale, de bouche fondue, bien typé comme cet autre CDR Sablet rouge Mémoire de Vignerons 2013, présenté en bouteille lourde, aux tanins mûrs mais bien présents, à la fois riche et souple, d’une belle finale en bouche avec des nuances de fraise des bois et de truffe. Le CDR-Village Sablet Blanc de blanc 2014, sélection manuelles de Clairette, Bourboulenc et Grenache blanc, avec des notes d’agrumes et de fleurs, très persistant.

Madame Lafon
76 chemin de la Diffre
84110 Sablet
Téléphone :04 90 46 94 83
Télécopie :04 90 46 96 71
Email : cave.gravillas@wanadoo.fr
Site personnel : www.cave-le-gravillas.com

DOMAINE DE L'AMAUVE


Une exploitation familiale de 10 ha. La famille est présente sur Séguret depuis la révolution Française et cultive la vigne depuis cette époque. Christian Vœux, œnologue de formation, est un homme de terrain qui a été maître de chai du Château Mont-Redon durant 25 ans. Il a repris ce vignoble en 2006 et a créé le Domaine de l’Amauve à la retraite de ses parents. Aujourd’hui, une cuvée de vin blanc et 4 cuvées de vin rouge sont élaborées au Domaine. Tout ici se fait en harmonie avec la nature et ce qu’elle offre dans le respect de l’environnement. La culture de la vigne y est traditionnelle avec travail du sol et limitation des traitements phytosanitaires selon les règles de l’agriculture raisonnée. La limitation du rendement est naturelle dans les vieilles vignes, toutefois, afin d’assurer une meilleure régularité, le vignoble est enherbé un rang sur deux. Dans les jeunes vignes, l’enherbement n’a pas un effet suffisant, aussi, la vendange en vert est pratiquée comme moyen de sélection des grappes et de contrôle durendement. Il élève le meilleur CDR-Village Séguret rouge Réserve 2013, à dominante de Grenache (80%), complétée par de la Syrah, 12 mois pour partie en fûts de chêne et en cuves, gras, au nez dominé par la griotte, avec ces notes persistantes de fumé, de kirsch et d’épices au palais, aux tanins puissants mais très fins, un vin complet. Beau 2011, puissant et soyeux, aux nuances de griotte macérée et de fraise des bois au palais. Le CDR-Village cuvée Laurance 2014, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, développe des tanins fermes et soyeux à la fois, un vin auquel il faut laisser du temps pour s’exprimer, typé comme ce CDR-Village Séguret La Merrelies rouge 2014,de teinte grenat, à dominante de fruits rouges et aux tanins soyeux, d’une belle structure en bouche. Le CDR le Vin d’Adrien rouge 2015, avec des tanins bien enrobés, est un vin généreux, d’une belle finale aromatique, à prévoir sur un plat épicé. Vous serez également séduits par son CDR-Village Séguret La Daurèle blanc 2015, à dominante de fruits secs (abricot) et de citronnelle, un vin d’une belle persistance en finale, et cet IGP Vin de Pays de Vaucluse rouge 2015, 80% Grenache noir et 20% Syrah, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie.

Christian Vœux
Chemin du Jas
84110 Séguret
Téléphone :04 90 46 82 81 et 06 10 71 26 72
Télécopie :04 90 65 17 12
Email : contact@domainedelamauve.fr
Site : domainedelamauve
Site personnel : www.domainedelamauve.fr


> Nos dégustations de la semaine

Scea LE JAS DES PAPES


Bernard Granget et son fils, Jérôme, sont les fils et petits-fils de M. et Mme Granget, anciens propriétaires du château de Husson dont ils ont dû se séparer pour des raisons successorales. Ils ont créé ce domaine de 8 ha sur des sols constitués principalement de gros galets roulés par le Rhône, plantés de cépages typiques (Grenache, Mourvèdre, Syrah, Cinsault, Clairette..., équipements performants (cuves Inox thermo-régulées...).
Ce Châteauneuf-du-Pape Le Secret du Jas 2011, vieillissement en fûts de chêne 12 mois, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, très typé, encore jeune, d'une finale complexe. Le 2010 est toujours bien concentré et charnu, au nez d'épices et de griotte mûre, d'une longue finale (24€). Le Châteauneuf-du-Pape rouge 2011, sol argilo-calcaire, vignes âgées de 80 ans, charpenté, aux notes de griotte et de sous-bois, dense et concentré, légèrement poivré en bouche, comme il le faut. Le Châteauneuf-du-Pape blanc 2012 (95% Clairette et 5% Grenache), est d'une grande séduction, aux senteurs de fruits blancs mûrs, d'une belle richesse aromatique. Pas d'hésitation.

Bernard et Jérôme Granget
1931, Chemin des Saintes Vierges - BP 56
84350 Courthezon
Tél. : 04 90 33 02 96
Fax : 04 90 33 16 82
Email : contact@lejasdespapes.com
www.lejasdespapes.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château MONT-REDON


Incontestablement à la tête des Premiers Grands Vins Classés. C’est ici que nous avons organisé notre grande dégustation conviviale qui a réunit les meilleurs vignerons de la Vallée du Rhône.
Pierre Fabre, fils de Didier Fabre est en charge de la Cave, Yann Abeille, fils de Jean Abeille, est responsable des vignobles, Jérôme Abeille, deuxième fils de Jean, après ses études d’ingénieur, est à la partie commerciale, et, enfin, Patrick Abeille, troisième fils de Jean, Inseec à Bordeaux, s’occupe de la partie gestion, social, marketing et commercial France.
“Notre grande force, nous explique Jean Abeille, est d’avoir trois millésimes en stock d’avance, non pas parce que l’on n’arrive pas à les vendre mais l’on met un point d’honneur à ne pas commercialiser des Vins trop jeunes.
Nous commercialisons actuellement les 2013, et nous ne commercialiserons les 2014 qu’en 2017. Le 2013 au Château Mont-Redon est un très beau millésime avec beaucoup de fruit, une belle structure tannique, les tanins sont ronds, élégants, bien mûrs, gras. Le 2014 s’annonce prometteur, un peu plus sur le fruit, alors que le 2013 est plus sur la structure. Ce sont deux beaux millésimes qui ont un joli potentiel de garde, de 12 à 15 ans, ici, nous produisons des Vins qui sont “taillés” pour vieillir au moins 25 ans. Nous n’extrayons pas trop, vendangeons à parfaite maturité, cela permet d’obtenir des tanins ronds, gras et soyeux. Ensuite, la vinification en cuves Inox apporte le fruité et la fraîcheur, et s’associe à un élevage en barrique parfaitement dosé (30 à 40% du volume), l’ensemble est harmonieux, bien équilibré. La réussite s’explique tout d’abord par le choix de la date des vendanges à maturité, de la rapidité de la récolte et d’entrée en cuves. La clientèle n’apprécie plus les degrés trop élevés, nous non plus, cela tombe bien ! Nos Vins se situent en général aux alentours de 14°2 et non pas 16 ou 17° comme l’on voit parfois, entraînant un déséquilibre qui nuit au plaisir de la dégustation.
Le 2015 enflamme les papilles et les commentaires vont bon train. Il est vrai que c’est un millésime qui est supérieur aux 4 derniers. Les raisins étaient absolument merveilleux, il me fait penser aux 2010 et 2000. C’est un vin d’une belle maturité, avec beaucoup de fruit, des tanins veloutés, un vin chaleureux, puissant, équilibré, très long en bouche.
Pour nos Lirac, notre vignoble tout proche d’ici, le 2015 est aussi un très beau millésime, fruité, élégant.
En Provence, au Château Riotor, nos vignes ont un peu souffert de la sécheresse, et nous avons un déficit de volume de 15%, c’est d’ailleurs général dans toute la région… Les Vins sont de belle facture, bien fruités, très élégants.
Blancs 2015, très joli millésime, que ce soit à Châteauneuf-du-Pape, en Lirac ou en Provence, les Vins sont superbes, beaucoup de minéralité, de fruité, du gras. Pour une fois, nous avons le même niveau de qualité que ce soit en blanc ou en rouge !”
On est bien au sommet avec ce Châteauneuf-du-Pape rouge 2013, de belle structure, au nez présent avec des notes de violette et de pruneau, riche en couleur, qui associe saveur et persistance, et se débouche sur un bœuf braisé aux carottes, par exemple. Le 2012 est complexe, avec ce charnu caractéristique, aux connotations de groseille avec cette pointe d’épices, de bouche à la fois puissante et souple. Superbe 2011, tout en nuances aromatiques où dominent la groseille, la réglisse et les épices, de bouche riche, de garde. Très beau 2010, un vin complet et puissant, avec des nuances de cerise confite, alliant structure et élégance, aux tanins structurés, épicé et charnu comme il se doit, vraiment remarquable.
Pour la très bonne bouche, redégusté cette année, il y a, le 2007, charnu, aux notes de pruneau, dense et puissant, des tanins bien présents, un vin dense et persistant en bouche, comme le 2006, d’une belle robe pourpre, un vin gras, finement épicé, ample et structuré, aux tanins harmonieux, avec cette bouche de mûre et de violette, délicieusement fondue et puissante à la fois.
Fidèle à lui-même, délicat, subtil, le Châteauneuf-du-Pape blanc 2015, 55% Grenache, 20% Clairette, 10% Bourboulenc, 10% Roussane et 5% Picpoul, avec des notes de fleurs et de grillé caractéristiques, tout en bouche, est d’une longue finale. 
Le 2014 dégage des senteurs de pêche avec en finale une pointe de pamplemousse, vif et suave à la fois, très parfumé, tout en distinction, tout en bouche. Le 2012 se goûte toujours aussi bien, puissant et très franc, au nez subtil, est ample, racé et distingué, aux connotations complexes où dominent les fleurs (aubépine, genêt), tout en persistance. “Les Blancs 2012 sont très aromatiques, poursuit Jean Abeille, avec beaucoup de gras, de rondeur, d’une bonne tenue acide, d’une grande longueur en bouche. Ils sont issus d’un terroir exceptionnel provenant du massif urgonien avec une zone calcaire qui permet aux Vins Blancs d’avoir une superbe minéralité et des arômes tertiaires d’une grande complexité.”
Le Lirac rouge 2013, 70% Grenache, 20% Syrah et 10% Mourvèdre,de couleur intense, racé, aux tanins riches et soyeux à la fois, aux connotations de cassis, de mûre et de poivre, est de bouche puissante et fondue, le Lirac Mont-Redon rosé 2015, 60% Grenache et 40% Syrah, à la fois tendre et nerveux, toujours très agréable sur des plats exotiques.
On goûte encore leur CDR rouge 2014, 80% Grenache et 20% Syrah, fruité et épicé aux nuances de cassis, un vin riche et souple en bouche, bien charnu, le CDR rosé 2015, Grenache et Syrah, et le CDR blanc 2015, 90% Roussane et 10% Viognier.

Jean Abeille et Didier Fabre

Domaine de La ROYERE


Le domaine de La Royère est une propriété familiale reprise en 1988 par Anne et Jean-Pierre Hugues. Chacun étant issu d'une filiation de vignerons et négociants, la volonté commune de recréer un patrimoine viticole s'est imposée naturellement.
Cela donne ce Luberon rouge L’Oppidum 2015, 60% Syrah, 25% Grenache et 15% Carignan, aux arômes de fruits noirs mûrs et d’épices de la garrigue, un vin puissant et charpenté, de bouche corsée, à déboucher, notamment, sur une poêlée de porc aux poivrons et au fenouil ou un poulet aux épices (8€ environ).
L’IGP Vaucluse Merlot/Cabernet-Sauvignon rouge 2015, 50% Merlot et 50% Cabernet-Sauvignon, est de couleur rubis profond, au nez puissant dominé par la groseille et la cerise noire, de très bonne bouche (6€), quand l’IGP Vaucluse Syrah rouge 2015, 85% Syrah et 15% Carignan, dévoile des senteurs de pruneau et d’épices, un vin de bouche charnue et parfumée.

Scea Anne Hugues
375, route de la Sénancole
84580 OPPÈDE
Tél. : 04 90 76 87 76
Fax : 04 90 76 79 50
Email : info@royere.com
www.royere.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015

 



Domaine de CHAMP-LONG


Domaine La MEREUILLE


Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX


Domaine BEAUVALCINTE


Domaine de DEURRE


Domaine de L'AMAUVE


Domaine TOUR SAINT-MICHEL


Domaine SERGUIER


Château REDORTIER


Domaine ALARY



CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


DOMAINE DE BELLEVUE


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHATEAU BECHEREAU


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


DOMAINE DE LAUBERTRIE


CHÂTEAU FILLON


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CLOS SAINT-PIERRE


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHATEAU MACQUIN



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales